Moins de 24 heures après le massacre de Delmas 32, la police nationale d’Haïti pointe du doigt les policiers de Phantom 509

 Moins de 24 heures après le massacre de Delmas 32, la police nationale d’Haïti pointe du doigt les policiers de Phantom 509

Dans un point de presse donné le mercredi 30 juin 2021 le DG Ai de la PNH Léon Charles accuse les alliés du porte parole de la SPNH assassiné tôt dans l’après midi  comme les auteurs de cette hécatombe, qui aurait selon le DG usé de représaille pour venger la mort de leurs collègues.

Plus loin le DG condamne toute forme de représailles des forces de l’ordre et annonce l’ouverture d’une  enquête.

Rappelons que  Diego O. Charles, journaliste de radio vision 2000 et Antoinette Duclaire figurent parmi les victimes.de ce drame

HEC